Présentation

Cédric debout devant le plan de la ville de Soleure. Ce dernier est en 3D et comporte des indications en braille.

Je m’appelle Cédric, je suis né en 1988. Atteint d’une vitréo-rétinopathie, j’ai vu très peu jusqu’à environ 4 ans et, depuis cet âge, il ne me reste plus qu’une très faible perception de la lumière.

Pour moi, être aveugle est donc quelque chose de normal, d’habituel, et, pour être franc, je ne me pose pas de questions. Ça ne me gêne pas qu’on me parle du handicap, mais je n’y pense pas plus que la plupart des gens ne réfléchisse sur le fait d’y voir clair..

S’agissant de savoir comment on « voit » quand on est aveugle, si l’on est dans le noir, j’ai un peu de mal à expliquer la chose car je n’ai pas de point de comparaison. En tous cas, je ne vois pas le noir. Je parlerais plutôt d’une impression de clarté ou d’obscurité. Je précise que je ne vis pas la cécité comme un drame, que je n’échangerais pas mon handicap contre un autre et que je considère donc qu’il y a toujours pire situation que la sienne.

J’ai le bonheur d’avoir un chien-guide qui facilite grandement mes déplacements. Concernant le site Internet, j’ai eu l’idée de le lancer en 2002 , notamment pour montrer que la cécité n’est pas un handicap aussi limitant qu’on pourrait le croire parfois.